Menu

KarXX

Bio

Artiste protéiforme nourri aux bandes son d’Ennio Morricone croisant lors d’une soirée psychédélique, Laurent Garnier et les Cures. Après avoir travailler sur la production et la réalisation de plusieurs albums dans le monde du Rock, KarXX se pose autour de ces machines et ses instruments. Il commence une introspection où sont jeté rapidement plusieurs tracks et fin 2014 sort un premier EP « The Space between the sounds ».

Courant 2015 sort, un second EP « Anatomy of a Dream » en référence au film Requiem for a Dream. Cette EP est accompagnée d’un travail complémentaire sur la vidéo pour reboucler avec ce constat que l’image et le son sont indissociable.

En 2016, il réalise des bandes son pour un spectacle de la Compagnie des Mouches et pour un conte pour enfant.

En 2017, sort une nouvelle galette avec un retour vers l’analogique et le rock: « Substance D … Yes ». Un hommage à monsieur K Dick dont la litterature est centrale dans le travail de création sonore.

En 2018, sort un EP 5 titres « Requiem pour deux tons » suite à un happening peinture musique entre 2 musiciens et 2 peintres. On se retrouve dans une ambiance plus minimaliste et très synthétique.

En 2020, sorte 3 titres accompagnés de visuelle autour des thématiques du control par l’informatique, par l’homme, par quelques choses d’autres.
Cela ravive un thème cher à PKD et Orwell: Nous vivons dans une simulation. Cette assertion invérifiable au sens strict peut néammoins trouver une resonnance plus philosophique.

Videos

Photos

Links

facebook
soundcloud

youtube